rencontre BDSM

Rencontre BDSM : le guide pour démarrer !

Avez-vous déjà pensé à rencontrer des personnes qui partagent votre passion pour le bondage et le fétichisme? Si oui, bdsmsutra est l’endroit parfait pour vous. Ce site de petites annonces permet aux femmes et aux hommes de faire connaissance avec d’autres personnes qui partagent les mêmes goûts que vous.

Qu’est-ce que le BDSM?

L’acronyme BDSM signifie Bondage Displicine Soumission Sadomasochisme. Cela signifie l’obéissance d’un soumis (ou d’une soumise) à un (ou une) « Dom », soit le ou la dominatrice. Cette relation Dominant/Soumis s’illustre dans des jeux sexuels, souvent intenses, et agrémentés de jeux et jouets. C’est une pratique de plus en plus en vogue, qui n’est plus l’apanage de quelques spécialistes. Des séries TV comme « You » ou des livres comme « 50 nuances » en ont fait une pratique connue et essayée par des milliers de personnes.

Les différents types de rencontres

En dehors de l’aspect domination / soumission, il existe plusieurs types de rencontres BDSM :

  • le BDSM « vanilla » : limitée à la chambre à coucher, c’est plus une expérience occasionnelle qu’un vrai mode de vie
  • le « primal » : relation prédateur et proie, ce type de BDSM comprend souvent des pratiques hardcore (fist fucking, fellation deep throat, fessée)
  • D/S 24/7 : la soumission est totale, et permanente, y compris dans les tâches du quotidien
  • le « Petplay » : le soumis se comporte comme un animal de compagnie, et les doms en profitent pour les promener en laisse
  • la domination financière : le « moneyslave » doit donner de l’argent et réaliser les caprices de son maître ou de sa maîtresse

Comment savoir si une rencontre est sécuritaire?

Avant de vous lancer dans une rencontre BDSM, il faut observer plusieurs points très importants, à définir avec votre partenaire de jeu. Tout d’abord, il est très important de connaître votre historique, et le sien. Mettez-vous d’accord sur le consentement, et sur les limites propres à chacun. Respectez le principe du « blesser mais pas nuire », car votre rencontre BDSM ne doit pas entraîner de préjudice à long terme.

Comment établir un contrat pour une rencontre?

Comme dans toute rencontre à portée sexuelle, le contrat que vous définirez avant sera moral. Néanmoins, il est très important de le fixer dès le début.

Il est crucial que vous choisissiez un « safe word », qui mettra fin automatiquement aux jeux, et vous sécurisera. Si votre partenaire l’utilise, vous devez mettre fin aux activités, même si vous aviez choisi d’être Dom. Le simple fait de prononcer ce mot spécifique interrompt automatiquement la séance. Il ne doit y avoir aucune discussion possible, ni même hésitation.

Certaines personnes utilisent également un code tricolore, comme sur les feux de signalisation :

  • vert : on peut continuer
  • orange : attention, prudence
  • rouge : on arrête tout, tout de suite

Si le/la Dom hésite à arrêter alors que le safe word a été prononcé, c’est un indicateur fort. Vous DEVEZ arrêter, et ne pouvez plus accorder votre confiance à cette personne. Il en va de votre sécurité.

Où trouver des rencontres à proximité?

Beaucoup de sites Internet sont spécialisés dans la rencontre BDSM. On citera par exemple BDSMSutra, qui propose de rencontrer des personnes localement, par le biais d’une messagerie pratique et sécurisée entre les membres. Ce site est indépendant, et a l’avantage de vérifier en permanence les profils des membres.

Cinq conseils pour les débutants en matière de BDSM

Vous avez envie d’une aventure BDSM, ou c’est un projet de vie qui vous titille depuis quelques temps. Suivez ces 5 petits conseils à mettre en pratique pour que tout se passe bien :

  • En avez-vous réellement envie ? Entre un film X et la réalité, il y a souvent un fossé. Posez-vous la question, sérieusement.
  • Définissez clairement vos limites. Qu’elles soient physiques et psychologiques, il est impératif que vous connaissiez vous-même votre zone de confort.
  • Choisissez un partenaire en qui vous avez confiance.
  • Allez-y à votre rythme, et refusez toute personne trop pressée.
  • Choisissez votre rôle : dominant ? Soumis ? Switch ?

Trois astuces pour rendre votre première expérience plus facile

  1. La communication : mettez-vous d’accord, tout de suite !
  2. Des outils, mais pas trop : pas la peine d’emmener toute votre collection de godemichés, quelques jouets feront l’affaire pour une première rencontre
  3. Prévoyez le pire : ayez toujours votre téléphone chargé et à proximité. N’hésitez pas à appeler les urgences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.